Savez vous que l’investissement immobilier est l’investissement le plus prisé par les Français ? En effet, c’est une forme très intéressante de revenus passifs et un domaine qui ne cesse de se développer et d’évoluer.

Mais pour trouver le type de biens immobiliers qui vous convient le plus, il faut tout d’abord déterminer vos besoins et vos buts. Dans cet article, nous allons nous intéresser à l’investissement locatif. Alors, que doit-on savoir avant de se lancer ? C’est ce que nous allons voir tout de suite.

Le meilleur investissement immobilier possible

L’investissement locatif est la forme la plus prisée par les nouveaux investisseurs immobiliers et par les particuliers, car cela consiste à acheter un bien tangible et le louer avec la possibilité de le considérer comme une résidence principale après le paiement du crédit.

En effet, vous pouvez prendre un crédit pour vous lancer dans cet investissement et le louer. La location de ce bien vous permettra de payer votre crédit, puis, une fois votre bien remboursé, vous pouvez le considérer comme résidence principale.

Par contre, ce projet doit être bien étudié, pour opter pour le bien immobilier le plus attractif, de manière à tirer le plus de bénéfices en choisissant la meilleure offre fiscale. Oui, l’immobilier locatif bénéficie de beaucoup d’offres et aides qui permettent de réduire les fiscalités imposées. Nous allons vous présenter tous les critères qui permettent de bien organiser votre investissement.

La rentabilité locative de longue durée

Trouver le meilleur bien immobilier ne requiert pas toujours de chercher dans les zones chaudes ou dans les quartiers les plus populaires. En effet, il faut chercher intelligemment et oublier toutes les idées reçues. Il est plus intéressant de chercher un bien dans les villes qui offrent des valeurs intéressantes entre le prix de l’achat et le prix de la location.

Le rendement doit être correct, c’est le premier critère à chercher. Par exemple, nous savons tous, que la location à Paris est l’une des plus chères sur tout le territoire français, mais il ne faut pas oublier non plus que le prix de l’achat est tout aussi cher.

Donc, le rendement et le rapport ne sont pas aussi intéressants que cela.Par contre, Roubaix affiche un rendement largement plus intéressant, car la location est plutôt intéressante et le prix du m² n’est pas aussi exagéré qu’à Paris.

En général, si vous souhaitez trouver un bien pour la location de longue durée, il est conseillé de chercher dans les villes de province et les villes étudiantes comme Toulouse, Nice… Les étudiants sont la principale catégorie à viser si vous souhaitez continuer dans la location et ces derniers fuient de plus en plus la capitale.

La rentabilité locative saisonnière

Si vous voulez vous tourner vers la location saisonnière, vous allez choisir votre location selon la fréquentation du lieu. Vous pouvez soit opter pour le bord de mer ou les montagnes.

L’investissement locatif saisonnier est un peu plus dangereux, car la location se fait pendant une certaine durée (quelques mois). Donc, s’il n’y a pas de location durant la saison des vacances, vous risquez de perdre toute l’année.

Mais, le prix de la location est beaucoup plus important, ce qui compensera les revenus de toute l’année. Dans ce cas, le meilleur investissement immobilier dépendra de beaucoup d’éléments. Si vous voulez être un loueur meublé non professionnel : LMNP, vous devez vous soumettre à la durée prévue de la location.

Attention également aux taxes qui sont imposées sur ces villes (notamment Paris qui lutte activement contre tous les abus liés à Airbnb). PS : il faut savoir que la location saisonnière n’est pas aussi intéressante que la location classique. Elle comporte beaucoup de risques.

Investir dans le neuf ou dans l’ancien ?

Alors, dans ce cas, vous allez étudier plusieurs critères, notamment les offres de l’Etat pour aider les investisseurs en terme de fiscalité. Mais si vous voulez une réponse rapide et simple, le neuf est toujours conseillé pour l’investissement immobilier locatif. Pourquoi ? Pour plusieurs raisons :

  • Vous n’aurez pas à investir dans la rénovation ;
  • vous aurez des garanties décennales de construction ;
  • vous allez bénéficier de frais de notaire moins élevés ;
  • vous allez bénéficier d’une meilleure activité locative ;
  • vous allez bénéficier de la loi Pinel.

La loi Pinel reste votre meilleure amie

Ce dispositif de défiscalisation présente de sérieux atouts, car il est possible de dégager des revenus supplémentaires tous les mois grâce au loyer. Toutefois, vous pourrez aussi profiter d’une confortable réduction fiscale pendant 6, 9 ou 12 ans, cela dépend de la durée du bail que vous aurez pu sélectionner. Il est aussi conseillé pour que cet investissement locatif soit sympathique de vous rapprocher d’un cabinet pour réaliser le dossier.

  • La loi Pinel est pratique et avantageuse, mais il y a des conditions à respecter notamment pour les loyers et les ressources.
  • Vous devez aussi cibler certaines zones qui sont seulement compatibles avec le dispositif ainsi que des logements précis.
  • Le gouvernement souhaite favoriser la construction des logements, c’est pour cette raison que les habitations neuves sont plébiscitées.

La loi Pinel présente donc plusieurs points forts pour cet investissement qui sera rapidement rentabilisé au vu des revenus, et surtout des réductions fiscales qui peuvent atteindre près de 6000 euros par an. Généralement, cet investissement locatif est pertinent pour de nombreux particuliers. Vous n’êtes donc pas contraint d’être un professionnel pour réussir votre achat et pour bénéficier au plus vite de cette loi Pinel qui ne cesse d’être prolongée en France.

Les pièges de l’investissement locatif

Certains Français pensent qu’il suffit d’acheter un logement pour générer des revenus confortables, mais la réalité est clairement différente. Vous n’êtes pas à l’abri par exemple d’erreurs qui peuvent être préjudiciables.

  • L’investissement locatif demande des connaissances afin de cibler rapidement les logements qui peuvent être les plus rentables.
  • N’oubliez pas de regarder l’environnement ainsi que les tendances du marché, l’offre doit souvent être plus faible que la demande.

Vous êtes ainsi certain de trouver rapidement des locataires et vous pourrez dans ce cas de figure générer vos premiers loyers. Pour éviter les pièges, il faut aussi se rapprocher de professionnels.