La maturation du e-liquide, ou steep pour les habitués, est une phase de préparation essentielle pour qui veut des saveurs et profiter d’une bonne vape.

Ce qu’il faut savoir sur le temps de maturation d’un e-liquide

La rapidité de ce processus de macération des liquides pour cigarette électronique dépend des caractéristiques des composants. De manière générale, la densité, la complexité et le niveau du goût sucré de l’arôme liquide utilisé induisent un temps de steeping plus ou moins long selon le cas.

On aura notamment une période de maturation longue pouvant aller jusqu’à 3 semaines pour les arômes dits « gourmands » au mix de chocolat et de vanille, et même jusqu’à 4 semaines pour les produits aux saveurs de tabac entre autres. Par contre, pour obtenir un concentré au goût relevé et précis avec un arôme mentholé ou tout liquide mono-arôme à la nicotine, ce sera une affaire de 48 heures à une semaine tout au plus.

Pour le grand bonheur des novices et habitués de la vape, il est possible de réduire significativement ce temps de macération du e-liquide à arôme et nicotine.

Steep rapide de liquide pour e-cigarette : les techniques en DIY

maturation-des-e-liquides

Sans négliger la phase de maturation de l’e-liquide, l’adepte de la vape au liquide DIY peut obtenir des arômes riches et harmonieux en bouche, en utilisant quelques méthodes de steep accéléré.

  • La méthode du secouage est la plus sûre et non moins rapide, permettant un steeping réduit à quelques heures au lieu de plusieurs jours par exemple. Il s’agit d’émulsionner les composants du liquide de plusieurs manières : secouer énergiquement à la main pendant plusieurs minutes tous les jours, utiliser un bac à ultrasons et fixer le flacon sur une hélice de ventilateur.
  • Le steeping thermique sert à accélérer la fluidification des composants du liquide comme la glycérine végétale, le propylène glycol, la nicotine, l’arôme ou autre. Il s’agit d’immerger le flacon contenant la préparation dans un environnement à chaleur modéré, allant généralement de la chaleur corporelle à la température du riz chaud sorti du micro-onde.
  • Le steep dit « breathing » consiste à laisser l’e-liquide de cigarette électronique respirer, en laissant la fiole ouverte pendant 1 heure au maximum, à l’ombre et dans un endroit sec. Cette technique et cette durée restreinte du steeping permettent à certaines molécules comme l’alcool et le composé PG/GV de s’évaporer rapidement sans dénaturer les arômes. Cela active en même temps l’homogénéisation du liquide.

De l’avis de nombreux experts de la vape, le steeping est plus rapide et efficace avec une méthode combinée très simple : disposer la fiole contenant la préparation liquide pour cigarette électronique au fond de la poche d’une veste et enfiler celle-ci toute la journée !

Steeping rapide d’e-liquide DIY : quels risques ?

maturation-des-e-liquides

La maturation des arômes liquides pour cigarette électronique est un mécanisme chimique naturel. On peut légitimement douter de la qualité du résultat quand on bouscule ce processus. En recherchant un steep de courte durée pour son liquide DIY de cigarette électronique, on n’est pas garanti d’obtenir une parfaite homogénéisation du concentré. Cela donnera lieu à un goût, un arôme ou une odeur impropre pour une bonne vape.

Quoi qu’il en soit, le risque se réalise simplement en cas d’usage imparfait d’une des méthodes de steeping de liquide d’e-cigarette : une trop forte chaleur avec la méthode thermique, une exposition trop longue à l’air avec la méthode « breathing » … Un dosage inadéquat de composants aromatiques, de booster de nicotine ou de composé GV/PG peut également compromettre le steeping.