Un cochon d’inde ou cobaye est un petit animal de compagnie. C’est un animal de la famille des rongeurs, il est originaire de la Cordillère des Andes en Amérique du Sud. C’est un animal très particulier, il est si mignon et si attachant que tout le monde l’aime, les grands comme les petits.

C’est un animal qui déteste rester en cage, il adore vadrouiller et avoir de l’espace d’où la nécessité de le nicher dans une cage assez grande, un clapier en quelques sortes pour le mettre plus ou moins à son aise avec une literie en paille, beaucoup d’eau et de la nourriture.

Un animal si attachant

Le cochon d’inde est comme le lapin un herbivore, mais la comparaison s’arrête là. C’est un animal particulier, il est ultra sensible et stresse facilement. Si vous venez de l’acheter ou de l’adopter, il vous faut d’abord l’apprivoiser par votre contact et de petits soins pour le voir épanoui et comprendre pourquoi il fait la joie des enfants et pourquoi ils l’adorent tant. Si vous voulez le voir vivre bien et longtemps, vous devez beaucoup vous en occuper et veiller à le mettre dans un environnement qui lui est propice et le nourrir convenablement. C’est un animal très sensible à la température, il n’est pas recommandé de le mettre au garage par exemple, il ne supporte pas les bruits, la fumée… Le salon ou le couloir de la maison iraient très bien.

La particularité du cochon d’inde

Le cochon d’inde est un animal vraiment à part, c’est un rongeur qui se faufile partout dans la maison, alors attention ! Le risque de le voir s’en prendre à des câbles électriques et même de mordre les tous petits anges qu’il amuse existe vraiment. Donc, c’est bien de le « bichonner » mais c’est encore mieux d’être prévoyant pour ne pas avoir à le regretter.

Pour ce qui est de sa nourriture, il faut savoir qu’elle coûte extrêmement chère, sauf pour celle de mauvaise qualité ou de composition douteuse. Il est recommandé de lui donner des fruits et des légumes, les granulés mais en quantité mesurée pour lui éviter l’obésité et la mort. Mais, le cochon d’inde aime particulièrement :

  • Le foin ;
  • Le pissenlit ;
  • Le poivron ;
  • Le brocolis ;
  • Les épinards.

Il faut veiller à ce que votre cochon d’inde ait des légumes et des fruits pas trop frais. Pour l’eau, il faut lui en donner à volonté.

C’est là, tout ce que l’on peut dire d’essentiel au sujet de cet animal si spécial, sauf peut-être d’ajouter qu’avant de l’acheter ou de l’adopter, il faut bien réfléchir car le cochon d’inde exige que l’on en prenne soin continuellement et de lui consacrer une partie de son temps et son argent risque de fatiguer et de lasser. Alors, autant ne s’y aventurer que si l’on est certain de l’entretenir convenablement et durablement.

Parce qu’il est mignon, attachant, la tentation est grande mais prudence ! Ce n’est pas si facile que ça de l’accompagner en permanence.

Adopter un animal n’est pas un acte anodin

Votre enfant aimerait avoir un cochon d’Inde puisque plusieurs de ses amis ont la chance de posséder un tel animal de compagnie. Ce choix mérite la plus grande réflexion puisqu’il s’agit d’un être vivant qui a des besoins spécifiques.

  • Votre enfant doit être conscient qu’il devra s’en occuper dès qu’il arrivera à la maison et il ne suffit pas de le regarder une fois par semaine.
  • Cette adoption ou cet achat est souvent lié à un caprice, ce sont ensuite les parents qui s’occupent des animaux.

N’hésitez pas à discuter avec votre enfant pour savoir s’il s’agit d’une véritable envie.

D’autres animaux de compagnie sont les bienvenus

Il suffit de se rendre dans une animalerie pour constater que les animaux sont nombreux. Vous avez les cochons d’Inde bien sûr, mais également les lapins, les souris, tous les rongeurs ainsi que les NAC qui demandent une attention particulière.

  • N’oubliez pas de bien vous renseigner concernant l’attention demandée par ces animaux de compagnie afin de réaliser le bon choix.
  • Les enfants ont tendance à être très intéressés les premiers jours et ce sont ensuite les parents qui récupèrent ces petites bêtes.

N’achetez pas un animal sur un coup de tête, il faut être certain que ce dernier sera le bienvenu.